Pantalon Chino | Ottobre 5/2018 n° 2

Il a fallu que je remonte au 2 octobre 2020 pour voir une publication d’autre chose que de lingerie ! ça faisait donc super longtemps que je n’avais pas posté un vêtement « du dessus » et pourtant j’en couds encore, même si c’est moins qu’avant.

Ceci dit, voici un pantalon, chose que je n’ai pas cousue depuis 2018 ou 2019 il me semble. A l’époque je travaillais sur des jeans, et j’en ai cousu plein. Mon souci, et la raison pour laquelle j’ai arrêté d’en coudre, c’est que je ne trouvais pas le bon tissu, avec un peu de stretch mais surtout du stretch qui revient en place. Et non, à chaque fois que j’essayais un jean stretch ou une gabardine stretch, je me retrouvais avec un pantalon qui poche aux genoux et aux fesses, le truc que tu peux porter deux heures à condition de ne pas s’asseoir et de ne pas plier les genoux. Bref, ça m’avait saoulée, j’en m’en étais donc remise aux pantalons du commerce, pas parfaits non plus mais au moins je n’y avais pas passé des heures.

Donc je me remets aux pantalons, mais pas de jeans cette fois-ci, j’ai trouvé une marque qui me convient très bien. Ce sera chino ! c’est la saison des pantalons un peu légers, j’avais un tissu convenable en stock, hop c’est parti.

le rendu global

Le choix du modèle

Pour le modèle, j’ai choisi dans ma collection de magazines Ottobre, le numéro 2 de l’édition automne-hiver 2018 : il s’appelle Ordinary Wednesday. Il est présenté comme un chino décontracté, avec plis et poches à l’italienne au devant, et poches à revers au dos. La jambe est assez large.

Le tissu est un coton imprimé stretch (!) acheté en janvier dernier chez TissuLand (qui a depuis été racheté par Tissus des Ursules), au départ pour réaliser une robe. Mais je ne l’ai jamais cousue, je trouvais le tissu un peu lourd pour une robe et finalement il fonctionne bien pour un pantalon. Evidemment, il a de l’élasthanne dedans et je me retrouverai probablement avec le même souci de pantalon qui poche. J’essaie d’être optimiste en me disant que ce n’est pas un pantalon ajusté, donc ce sera moins choquant.

Le choix crucial de la taille à coudre

Arrive mon problème majeur : le choix des tailles. Avec un ratio taille/hanches différent des standards, je suis toujours bien embêtée. Là il aurait fallu un 50 aux hanches et un 44 à la taille. Je ne peux pas me contenter de faire un tracé de compromis, il faut aller un peu plus loin. J’ai donc fait une version test en taille 50 partout, j’ai bâti le tout et j’ai essayé de voir comment ajuster tout ça.

les poches à l’italienne et les revers du bas

Cette opération m’a pris un peu de temps, j’ai enfilé le pantalon, épinglé, enlevé, essayé de nouveau, épinglé, etc. Je suis arrivée à un résultat à peu près satisfaisant et j’ai pris le temps de reporter les modifications sur le patron.

Résultat : pas mal pour une première version

Ce que vous voyez ici, c’est le résultat de ces modifications ; ça pourrait certainement être mieux, il y a toujours le même point problématique des plis sous les fesses mais comme je passe finalement assez peu de temps debout avec les jambes droites et parallèles, ça passe inaperçu. Je ne chercherai donc pas de solution à ce problème.

Et sinon, j’ai fait des revers à mon ourlet du bas, j’en suis plutôt contente, ça fait propre 😀

les fameux plis sous les fesses – et on voit aussi un peu que ça baille au milieu dos sur la taille

Améliorations à prévoir

En revanche, je prévois d’améliorer un peu le patron au niveau de la ceinture et au milieu dos. En effet, la ceinture est droite et ça c’est jamais bon pour moi, surtout si la taille est située au-dessus des petites hanches : j’ai besoin d’une ceinture en forme. J’avoue que j’y ai pensé pendant la phase préparatoire, mais je devais commencer un peu à saturer et je ne m’en suis pas préoccupée. Erreur.. Pour la prochaine version, car il y en aura une, je modifierai le patron pour créer une ceinture en forme, ce sera mieux. Je ne pense pas que ce sera mieux au point de pouvoir me passer de ceinture (la ceinture avec la boucle et tout, pas la partie du vêtement), mais ce sera quand même un plus.

petits plis à la taille
la braguette en cours de réalisation

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.