Catégories
Découverte

Vidéo : Patrick Grant et l’industrialisation de la mode

Au gré de mes pérégrinations sur internet, j’ai découvert cette vidéo d’une conférence TEdX donnée par Patrick Grant. (D’ailleurs je ne sais même plus comment j’en suis arrivée à tomber sur cette vidéo, ça vous arrive à vous aussi de ne pas pouvoir remonter le fil de votre navigation ?)

Vous connaissez Patrick Grant ? Comme beaucoup de gens, je ne le connaissais pas avant qu’il devienne l’un des jurés/animateurs de l’émission The Great British Sewing Bee. Il a toutefois un parcours lié à la couture et au textile, puisqu’il est styliste et directeur de boutiques de tailleurs sur mesure.

Dans cette conférence, intitulée « Why we should all feel uncomfortable in our clothes », il explique l’histoire de la fabrication du vêtement et son évolution, surtout à partir de la révolution industrielle. Il y parle de mondialisation, de production de masse, de délocalisation et de conditions de travail. Il résume assez bien en quinze minutes les enjeux liés à mondialisation et à la mode jetable (fast fashion). L’ensemble est bien présenté, c’est clair et pas trop moralisateur. J’aurais aimé qu’il présente un peu plus ses sources, mais ça doit être une déformation professionnelle 🙂

Bien évidemment, il nous vend aussi un produit, le sien (Community Clothing). Mais même en gardant cet aspect à l’esprit, cette vidéo mérite d’être diffusée, ne serait-ce que pour son approche synthétique de la question.

Catégories
Accessoires Couture Trouvailles

Sacoche d’ordinateur Cali Petit Patron

Dans ma wish list depuis longtemps, pour remplacer le très banal sac noir fourni avec mon PC, je me suis enfin décidée à coudre cette sacoche ! Le patron est Cali de Petit Patron.

J’ai choisi la taille XL, prévue pour un ordinateur 17 pouces, ce qui est un peu trop grand pour le mien. Je vous montre ici quelques photos de l’intérieur, histoire de reprendre pied avec le blog 🙂

sac_ordi_petit_patron
Un peu de ouatine
sac_ordi_petit_patron
Assemblage de la doublure
sac_ordi_petit_patron
Une vue du tissu extérieur

Tout ou presque est fait en récup. En fait, avant hier matin, je n’avais pas prévu de coudre ce sac. Tout est parti d’une séance d’essayage de robes et jupes, je vous explique. Avant de déménager, j’avais bien évidemment fait un tri dans mes vêtements, car je savais que j’aurais moins de place et puis, il est parfois bon de passer à autre chose. J’avais donc déjà évacué les robes et jupes que je ne mettais plus depuis des années. Restaient donc les chouchous et parmi ceux-ci figuraient deux robes. L’une d’entre elles cousue en 2012 d’après un modèle Lisette en satin de coton beige avec un très beau passepoil turquoise. La seconde, cousue en 2016 en tissu style patchwork d’inspiration japonaise que j’avais acheté dans un des Stoffenspektakel.

Ces deux robes ne m’allaient plus et je ne me voyais pas les ajuster, trop de boulot (j’en ai déjà plusieurs comme ça à reprendre ; lire « démonter intégralement, ajuster puis recoudre » et ma patience a des limites). Compte tenu de la quantité de tissu que ça représentait, ç’aurait été dommage de les donner ou les jeter, autant utiliser le tissu qui était encore dans les deux cas en parfait état. De plus, le tissu à motif japonisant me paraissait parfait pour un projet de type sac.

Ce matin, j’avais presque fini la couture. Il ne me restait plus qu’à assembler l’extérieur et la doublure et à fixer la bandoulière. Je ne sais pas si j’ai eu du nez mais je n’ai pas terminé – j’étais un peu embêtée par la largeur de la bandoulière, trop fine à mon goût. Bref, avec les copines Anne et Fanny, on s’est rendues au traditionnel Stoffenspektakel de Courtrai du 11 novembre – par un vrai temps de 11 novembre, froid et pluvieux – et j’ai trouvé mon bonheur !

sac_ordi_petit_patron
Trouvailles du Stoffenspektakel Kortrijk 2019

Non, pas ce ravissant jersey à souris danseuses, mais cette ravissante sangle fuchsia en coton et les petits accessoires qui allaient avec. La couleur de la sangle va parfaitement bien avec celle de la fermeture éclair, c’est top ! et ça met un peu de lumière pour ce sac un peu sombre.

Je vous en dirai plus sur la construction de la sacoche et mon avis sur le patron dans un prochain billet. à très bientôt !